Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to COVID-19. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
1,999 Research products, page 1 of 200

  • COVID-19
  • Publications
  • Other research products
  • 2017-2021
  • FR
  • French
  • Hyper Article en Ligne
  • HAL-IRD
  • HAL - UPEC / UPEM
  • COVID-19

10
arrow_drop_down
Date (most recent)
arrow_drop_down
  • French
    Authors: 
    Le Coadic, Yves-François;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Face à la pandémie du COVID-19, la science de l’information se trouve confrontée à un certain nombre de nouvelles problématiques, liées aux crises d’information, auxquelles elle n’était pas préparée. Qui dit crise mondiale, crise économique, crise énergétique, changement climatique, etc... dit crise d’information, crise caractérisée par une augmentation drastique de la quantité d’informations, par une épidémie d’information i.e. une infodémie et par de nouvelles et nombreuses mauvaises conduites des pratiques informationnelles. La crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 n’échappe pas à la règle: infodémie de bonnes informations médicales et sanitaires mais aussi infodémie de mauvaises informations, bonnes pratiques informationnelles mais aussi nombreuses inconduites. Habituée au registre de la vérité scientifique, la science de l’information doit affronter le registre de la post-vérité et du complotisme qui semble caractériser nos sociétés actuelles. Information-soupçon, information-dénonciation, information- mensonge, c’est, pour la science de l’information, un nouvel horizon guère réjouissant qu’elle devrait pouvoir maîtriser sans problème en mobilisant son arsenal de concepts, de méthodes, de lois, de modèles et de théories bien établis en conservant et en développant l’horizon réjouissant de l’information-vérité. In the face of the COVID-19 pandemic, information science is facing a number of new challenges related to information crises for which it was not prepared. Who says global crisis, economic crisis, energy crisis, climate change, etc ... says information crisis, crisis characterized by a drastic increase in the amount of information, by an information epidemic ie an infodemic and by news and numerous misconduct of information practices. The health crisis linked to the COVID-19 pandemic is no exception to the rule: infodemic of good medical and health information but also infodemic of bad information, good informational practices but also numerous misconduct. Accustomed to the register of scientific truth, information science must confront the register of post-truth and conspiracy that seems to characterize our current societies. Information-suspicion, information-denunciation, information-lies, it is, for the science of information, a hardly encouraging new horizon that it should be able to master without problem by mobilizing its arsenal of concepts, methods, laws, of well- established models and theories by preserving and developing the joyous horizon of information-truth.

  • French
    Authors: 
    Idot, Laurence;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • French
    Authors: 
    Sylvie Ayimpam; Michel Bisa Kibul; Jacky Bouju; André Lisongomi Batibonda;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Cette contribution a pour objet les pouvoirs publics en action dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en Afrique. Les mesures de lutte contre la propagation de la pandémie ont provoqué un choc économique majeur partout dans le monde, avec une crise dont les effets risquent de se faire sentir encore pendant très longtemps. Il s’agit concrètement d’interroger la manière dont différents acteurs étatiques (ou non étatiques) se sont emparés des problèmes liés à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques, les ont définis comme publics et la manière dont ils ont agi pour y répondre. En s’inscrivant dans la perspective des travaux sur l’action publique en Afrique, qui envisagent les rapports entre les différents acteurs dans la définition et la mise en place de réponses à des problèmes publics ou collectifs, l’objectif est de mettre en lumière les formes spécifiques d’actions publiques menées dans le contexte de la crise sanitaire au Congo qui, comme dans les autres contextes africains, sont généralement porteuses de dynamiques sociales et politiques originales. Les réponses formulées par les pouvoirs publics aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire seront analysées, pendant la période de l’état d’urgence sanitaire décrété lors de la première vague de la pandémie de COVID-19, du mois de mars au mois de juillet 2020. Un regard particulier sera également porté sur les réponses apportées à l’économie informelle, dont les travailleurs sont généralement caractérisés par une précarité et une vulnérabilité socioéconomiques très marquées.

  • French
    Authors: 
    Verpeaux, Michel;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • French
    Authors: 
    Mondello, Gérard;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    La pandémie de Covid-19 a bouleversé non seulement l'économie de la plupart des pays, mais aussi le domaine scientifique médical. Les opinions publiques se sont immiscées dans les choix des essais thérapeutiques comme le montrent les controverses autour des protocoles utilisant l'hydroxychloroquine. Le choix du public pour ces traitements est expliqué comme l'application d'un "pari de Pascal". Cet article analyse la formation du système de croyance des individus en appliquant la théorie de l'ambiguïté et la théorie de l'entropie d'information. Il montre que les choix du public sont le fruit de stratégies communication choisies par les promoteurs de tel ou tel traitement.

  • Open Access French
    Authors: 
    Lambert, Anne; Girard, Violaine; Guéraut, Elie; Le Roux, Guillaume; Bonvalet, Catherine;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le confinement décrété, en France, en mars 2020 pour faire face à l’épidémie de Covid-19 a brutalement renforcé le rôle du logement dans le déroulement de la vie quotidienne. Cet article analyse les conditions matérielles dans lesquelles s’est déroulé le confinement et la manière dont les logiques d’assignation domestique se sont recomposées pendant cette période en fonction du sexe, de la structure familiale et du milieu social. L’enquête Coconel (Coronavirus et confinement : enquête longitudinale) « Logement et conditions de vie », représentative de la population française, et une série de 21 portraits sociologiques collectés dans différents milieux sociaux montrent ainsi que, si le couple apparaît sur certains plans protecteur face à la crise, la présence d’enfants augmente systématiquement le risque de connaître des difficultés matérielles et subjectives et accentue les écarts de genre, et ce, quel que soit le milieu social. Les mères connaissent en confinement une situation d’enfermement domestique plus prononcée que les pères : à l’intérieur du domicile, elles bénéficient moins souvent d’espace personnel pour leurs loisirs, leur travail ou leurs activités propres. Elles sortent aussi moins souvent du domicile en journée, quel que soit le motif. The lockdown that was implemented in France in March 2020 to deal with the covid-19 epidemic brutally reinforced the role of housing in the course of daily life. This article analyses the material and spatial conditions under which the lockdown took place and how the assignment to the domestic sphere was reconstituted according to gender, family structure and social class during this period. To do so, the authors use the Coconel-Housing and Living Conditions survey, which is representative of the French adult population, and a series of 21 sociological portraits carried out in different social settings. While living as a couple tends to protect individuals against some negative effects of the crisis, having children systematically increases the risk of experiencing financial and personal difficulties and expands the gender gap, whatever the social class. Mothers appeared to be trapped in the domestic sphere: inside the home, they are less likely than men to benefit from personal space and to have personal time for their leisure, work or activities. They also leave their dwelling less often during the day, regardless of the reason.

  • French
    Authors: 
    Alizon, Samuel; Sofonea, Mircea,;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Travail du groupe de modélisation de l'équipe ETE

  • French
    Authors: 
    Bezaz, Nora;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Interview sur la chaîne France 3 Grand Est dans l'émission "L'avant JT" sur la stratégie de communication des marques pendant la crise sanitaire liée au Covid-19.

  • Publication . Conference object . 2021
    French
    Authors: 
    bidi, georges;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; La crise sanitaire de la covid-19 a mis en évidence la nécessité pour les organisations de faire du business « dans la société » et non « à côté de la société ». Le concept de performance globale a aujourd’hui davantage de sens. Si la notion de performance globale est aujourd’hui largement vulgarisée, son pilotage reste complexe. Cet article vise à questionner la pertinence du pilotage de la performance globale par les indicateurs « classiques » et à réfléchir autour d’un modèle axé sur le capital humain.

  • Open Access French
    Authors: 
    Bortolotti, Rosa,;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Cet article s’appuie sur les conclusions d’une recherche commandée par un département d’Île de France et les associations de prévention spécialisée qui lui sont rattachées, étudiant les pratiques numériques mises en place par les éducateurs dans leur accompagnement auprès des jeunes, notamment par le biais des réseaux sociaux numériques (RSN). Il ressort de cette enquête une pluralité d’approches, issues d’initiatives personnelles qui ont été largement développées au cours du premier confinement entre mars et juin 2020 lié à l’épidémie de COVID-19. Cet article vise à en faire le recensement et à étudier en parallèle les besoins de formation en la matière évoqués par ces professionnels. Pour ce faire, nous nous appuyons sur des entretiens semi-directifs (n=55) et un questionnaire en ligne (n=95). Dans un premier temps, nous analysons leurs positionnements par rapport au recours au numérique dans leurs pratiques d’accompagnement. Nous détaillons ensuite les enjeux liés au numérique tels qu’ils sont évoqués par les éducateurs qui, en l’absence de formation, se retrouvent contraints de « bricoler » l’accompagnement virtuel. Les résultats avancés dans cette recherche conduisent à deux conclusions principales sur l’utilisation du numérique dans le cadre du travail social : la nécessité d’encadrer les pratiques numériques déjà existantes, en les adaptant aux principes éthiques et déontologiques qui balisent la prévention spécialisée, et de proposer des temps de formation pour permettre aux éducateurs de saisir les enjeux et les bénéfices du numérique et de les assurer dans leurs modes d’accompagnement. This article is based on the conclusions of research commissioned by a department of Île de France and on the specialized prevention associations attached to it, studying the digital practices running by educators in their support for young people, in particular through digital social networks (RSN). This survey reveals a plurality of approaches, producted from personal initiatives that were largely developed during the first COVID-19 epidemic confinement between March and June 2020. Parallely, This article aims identify and study the training needs in those area mentioned by these professionals. To do this, relyed on semi-structured interviews (N=55) and an online questionnaire (N=95). Firstly, analyze their positions in relation to the use of digital technology in their support practices. Then, detailing the issues related to digital as they are mentioned by educators whom, in the absence of training, they are forced to find by themselves "tinker" with virtual support. The results showed in this research lead to two main conclusions on the use of digital technology in the context of social work: The needing to supervise existing digital practices, adapting them to the ethical and deontological principles which guide specialized prevention, and to offering train time to enable educators to grasp the challenges and benefits of digital technology and to provide them in their support methods.

Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to COVID-19. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
1,999 Research products, page 1 of 200
  • French
    Authors: 
    Le Coadic, Yves-François;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Face à la pandémie du COVID-19, la science de l’information se trouve confrontée à un certain nombre de nouvelles problématiques, liées aux crises d’information, auxquelles elle n’était pas préparée. Qui dit crise mondiale, crise économique, crise énergétique, changement climatique, etc... dit crise d’information, crise caractérisée par une augmentation drastique de la quantité d’informations, par une épidémie d’information i.e. une infodémie et par de nouvelles et nombreuses mauvaises conduites des pratiques informationnelles. La crise sanitaire liée à la pandémie du COVID-19 n’échappe pas à la règle: infodémie de bonnes informations médicales et sanitaires mais aussi infodémie de mauvaises informations, bonnes pratiques informationnelles mais aussi nombreuses inconduites. Habituée au registre de la vérité scientifique, la science de l’information doit affronter le registre de la post-vérité et du complotisme qui semble caractériser nos sociétés actuelles. Information-soupçon, information-dénonciation, information- mensonge, c’est, pour la science de l’information, un nouvel horizon guère réjouissant qu’elle devrait pouvoir maîtriser sans problème en mobilisant son arsenal de concepts, de méthodes, de lois, de modèles et de théories bien établis en conservant et en développant l’horizon réjouissant de l’information-vérité. In the face of the COVID-19 pandemic, information science is facing a number of new challenges related to information crises for which it was not prepared. Who says global crisis, economic crisis, energy crisis, climate change, etc ... says information crisis, crisis characterized by a drastic increase in the amount of information, by an information epidemic ie an infodemic and by news and numerous misconduct of information practices. The health crisis linked to the COVID-19 pandemic is no exception to the rule: infodemic of good medical and health information but also infodemic of bad information, good informational practices but also numerous misconduct. Accustomed to the register of scientific truth, information science must confront the register of post-truth and conspiracy that seems to characterize our current societies. Information-suspicion, information-denunciation, information-lies, it is, for the science of information, a hardly encouraging new horizon that it should be able to master without problem by mobilizing its arsenal of concepts, methods, laws, of well- established models and theories by preserving and developing the joyous horizon of information-truth.

  • French
    Authors: 
    Idot, Laurence;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • French
    Authors: 
    Sylvie Ayimpam; Michel Bisa Kibul; Jacky Bouju; André Lisongomi Batibonda;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; Cette contribution a pour objet les pouvoirs publics en action dans le contexte de la pandémie de COVID-19 en Afrique. Les mesures de lutte contre la propagation de la pandémie ont provoqué un choc économique majeur partout dans le monde, avec une crise dont les effets risquent de se faire sentir encore pendant très longtemps. Il s’agit concrètement d’interroger la manière dont différents acteurs étatiques (ou non étatiques) se sont emparés des problèmes liés à la crise sanitaire et à ses conséquences économiques, les ont définis comme publics et la manière dont ils ont agi pour y répondre. En s’inscrivant dans la perspective des travaux sur l’action publique en Afrique, qui envisagent les rapports entre les différents acteurs dans la définition et la mise en place de réponses à des problèmes publics ou collectifs, l’objectif est de mettre en lumière les formes spécifiques d’actions publiques menées dans le contexte de la crise sanitaire au Congo qui, comme dans les autres contextes africains, sont généralement porteuses de dynamiques sociales et politiques originales. Les réponses formulées par les pouvoirs publics aux conséquences économiques et sociales de la crise sanitaire seront analysées, pendant la période de l’état d’urgence sanitaire décrété lors de la première vague de la pandémie de COVID-19, du mois de mars au mois de juillet 2020. Un regard particulier sera également porté sur les réponses apportées à l’économie informelle, dont les travailleurs sont généralement caractérisés par une précarité et une vulnérabilité socioéconomiques très marquées.

  • French
    Authors: 
    Verpeaux, Michel;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience

  • French
    Authors: 
    Mondello, Gérard;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    La pandémie de Covid-19 a bouleversé non seulement l'économie de la plupart des pays, mais aussi le domaine scientifique médical. Les opinions publiques se sont immiscées dans les choix des essais thérapeutiques comme le montrent les controverses autour des protocoles utilisant l'hydroxychloroquine. Le choix du public pour ces traitements est expliqué comme l'application d'un "pari de Pascal". Cet article analyse la formation du système de croyance des individus en appliquant la théorie de l'ambiguïté et la théorie de l'entropie d'information. Il montre que les choix du public sont le fruit de stratégies communication choisies par les promoteurs de tel ou tel traitement.

  • Open Access French
    Authors: 
    Lambert, Anne; Girard, Violaine; Guéraut, Elie; Le Roux, Guillaume; Bonvalet, Catherine;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le confinement décrété, en France, en mars 2020 pour faire face à l’épidémie de Covid-19 a brutalement renforcé le rôle du logement dans le déroulement de la vie quotidienne. Cet article analyse les conditions matérielles dans lesquelles s’est déroulé le confinement et la manière dont les logiques d’assignation domestique se sont recomposées pendant cette période en fonction du sexe, de la structure familiale et du milieu social. L’enquête Coconel (Coronavirus et confinement : enquête longitudinale) « Logement et conditions de vie », représentative de la population française, et une série de 21 portraits sociologiques collectés dans différents milieux sociaux montrent ainsi que, si le couple apparaît sur certains plans protecteur face à la crise, la présence d’enfants augmente systématiquement le risque de connaître des difficultés matérielles et subjectives et accentue les écarts de genre, et ce, quel que soit le milieu social. Les mères connaissent en confinement une situation d’enfermement domestique plus prononcée que les pères : à l’intérieur du domicile, elles bénéficient moins souvent d’espace personnel pour leurs loisirs, leur travail ou leurs activités propres. Elles sortent aussi moins souvent du domicile en journée, quel que soit le motif. The lockdown that was implemented in France in March 2020 to deal with the covid-19 epidemic brutally reinforced the role of housing in the course of daily life. This article analyses the material and spatial conditions under which the lockdown took place and how the assignment to the domestic sphere was reconstituted according to gender, family structure and social class during this period. To do so, the authors use the Coconel-Housing and Living Conditions survey, which is representative of the French adult population, and a series of 21 sociological portraits carried out in different social settings. While living as a couple tends to protect individuals against some negative effects of the crisis, having children systematically increases the risk of experiencing financial and personal difficulties and expands the gender gap, whatever the social class. Mothers appeared to be trapped in the domestic sphere: inside the home, they are less likely than men to benefit from personal space and to have personal time for their leisure, work or activities. They also leave their dwelling less often during the day, regardless of the reason.

  • French
    Authors: 
    Alizon, Samuel; Sofonea, Mircea,;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Travail du groupe de modélisation de l'équipe ETE

  • French
    Authors: 
    Bezaz, Nora;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Interview sur la chaîne France 3 Grand Est dans l'émission "L'avant JT" sur la stratégie de communication des marques pendant la crise sanitaire liée au Covid-19.

  • Publication . Conference object . 2021
    French
    Authors: 
    bidi, georges;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    International audience; La crise sanitaire de la covid-19 a mis en évidence la nécessité pour les organisations de faire du business « dans la société » et non « à côté de la société ». Le concept de performance globale a aujourd’hui davantage de sens. Si la notion de performance globale est aujourd’hui largement vulgarisée, son pilotage reste complexe. Cet article vise à questionner la pertinence du pilotage de la performance globale par les indicateurs « classiques » et à réfléchir autour d’un modèle axé sur le capital humain.

  • Open Access French
    Authors: 
    Bortolotti, Rosa,;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Cet article s’appuie sur les conclusions d’une recherche commandée par un département d’Île de France et les associations de prévention spécialisée qui lui sont rattachées, étudiant les pratiques numériques mises en place par les éducateurs dans leur accompagnement auprès des jeunes, notamment par le biais des réseaux sociaux numériques (RSN). Il ressort de cette enquête une pluralité d’approches, issues d’initiatives personnelles qui ont été largement développées au cours du premier confinement entre mars et juin 2020 lié à l’épidémie de COVID-19. Cet article vise à en faire le recensement et à étudier en parallèle les besoins de formation en la matière évoqués par ces professionnels. Pour ce faire, nous nous appuyons sur des entretiens semi-directifs (n=55) et un questionnaire en ligne (n=95). Dans un premier temps, nous analysons leurs positionnements par rapport au recours au numérique dans leurs pratiques d’accompagnement. Nous détaillons ensuite les enjeux liés au numérique tels qu’ils sont évoqués par les éducateurs qui, en l’absence de formation, se retrouvent contraints de « bricoler » l’accompagnement virtuel. Les résultats avancés dans cette recherche conduisent à deux conclusions principales sur l’utilisation du numérique dans le cadre du travail social : la nécessité d’encadrer les pratiques numériques déjà existantes, en les adaptant aux principes éthiques et déontologiques qui balisent la prévention spécialisée, et de proposer des temps de formation pour permettre aux éducateurs de saisir les enjeux et les bénéfices du numérique et de les assurer dans leurs modes d’accompagnement. This article is based on the conclusions of research commissioned by a department of Île de France and on the specialized prevention associations attached to it, studying the digital practices running by educators in their support for young people, in particular through digital social networks (RSN). This survey reveals a plurality of approaches, producted from personal initiatives that were largely developed during the first COVID-19 epidemic confinement between March and June 2020. Parallely, This article aims identify and study the training needs in those area mentioned by these professionals. To do this, relyed on semi-structured interviews (N=55) and an online questionnaire (N=95). Firstly, analyze their positions in relation to the use of digital technology in their support practices. Then, detailing the issues related to digital as they are mentioned by educators whom, in the absence of training, they are forced to find by themselves "tinker" with virtual support. The results showed in this research lead to two main conclusions on the use of digital technology in the context of social work: The needing to supervise existing digital practices, adapting them to the ethical and deontological principles which guide specialized prevention, and to offering train time to enable educators to grasp the challenges and benefits of digital technology and to provide them in their support methods.