Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to COVID-19. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
3 Research products, page 1 of 1

  • COVID-19
  • Publications
  • Other research products
  • 2017-2021
  • Other ORP type
  • French National Research Agency (ANR)
  • EU
  • Mémoires en Sciences de l'Information et de la Communication
  • Hal-Diderot
  • COVID-19

Date (most recent)
arrow_drop_down
  • French
    Authors: 
    Gerschel, Elie; Martinez, Alejandra; Mejean, Isabelle;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: ANR | IPS (ANR-11-IDEX-0003), EC | TRADENET (714597)

    International audience; Avant de se propager à l’échelle mondiale, l’épidémie de coronavirus est apparue dans la province du Hubei. Pour contenir la propagation du virus, le gouvernement chinois a imposé des mesures de quarantaine, entraînant un ralentissement de l’activité économique. Nous étudions ici la manière dont ce ralentissement de la production, initialement limité à la province de Hubei, se diffuse à l’économie mondiale via les chaînes de valeur internationales. La dépendance à l’égard des intrants chinois a augmenté de manière spectaculaire depuis le début des années 2000. De ce fait, la plupart des pays sont exposés au ralentissement de l’activité en Chine, à la fois directement via leurs importations de produits intermédiaires chinois et indirectement, du fait de la valeur ajoutée chinoise incorporée à d’autres intrants à la production. Cette note quantifie l’exposition totale de la France comparée à celle d’autres pays. Dans un premier temps, nous calculons la part de la valeur ajoutée chinoise dans la production française. Ensuite, nous utilisons des données au niveau des pays et des secteurs pour quantifier l’impact des mesures de quarantaine sur le PIB français.

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    English
    Authors: 
    Gerschel, Elie; Martinez, Alejandra; Mejean, Isabelle;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: ANR | ECODEC (ANR-11-LABX-0047), EC | TRADENET (714597)

    International audience; Before spreading globally, the Covid-19 epidemic was concentrated in the Hubei province. To contain the spread of the virus, the Chinese government has imposed quarantine measures and travel restrictions, entailing the slowdown of economic activity. We study the propagation of this geographically concentrated productivity slowdown to the global economy, through global value chains. Reliance on Chinese inputs has dramatically increased since the early 2000s. As a consequence, most countries are exposed to the Chinese productivity slowdown, both directly through their imports of Chinese inputs and indirectly, through other inputs themselves produced with some Chinese value added. This note aims at quantifying the total exposure of France compared to other countries. First, we compute the share of Chinese value added in French production. Then, we use data at the country and sector levels to quantify the impact of travel restrictions on French GDP.

  • French
    Authors: 
    Salje, Henrik; Tran Kiem, Cécile; Lefrancq, Noémie; Courtejoie, Noémie; Bosetti, Paolo; Paireau, Juliette; Andronico, Alessio; Hozé, Nathanaël; Richet, Jehanne; Dubost, Claire-Lise; +7 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France
    Project: ANR | INCEPTION (ANR-16-CONV-0005), EC | VEO (874735)

    Traduction non relue par les auteurs de "Estimating the burden of SARS-CoV-2 in France" paru dans Science https://science.sciencemag.org/content/369/6500/208 Date de parution : 10 juillet 2020 DOI: 10.1126/science.abc3517; [ATTENTION : LA TRADUCTION DE L'ARTICLE N'A PAS ÉTÉ RELUE PAR LES AUTEURS]. La France a été fortement affectée par la pandémie du syndrome respiratoire aigu sévère coronavirus 2 (SRAS-CoV-2) et est entrée en confinement le 17 mars 2020. À l'aide de modèles appliqués aux données hospitalières et de décès, nous estimons l'impact du confinement et l'immunité actuelle de la population . Nous constatons que 2,9% des personnes infectées sont hospitalisées et 0,5% des personnes infectées décèdent (intervalle de confiance à 95%: 0,3 à 0,9%), allant de 0,001% chez les moins de 20 ans à 8,3% chez les 80 ans ou plus âgés. À tous les âges, les hommes sont plus susceptibles d'être hospitalisés, d'entrer en soins intensifs et de mourir que les femmes. Le confinement a réduit la reproductivité de 2,90 à 0,67 (réduction de 77%). D'ici le 11 mai 2020, date à laquelle les interventions devraient être assouplies, nous prévoyons que 3,5 millions de personnes (fourchette: 2,1 millions à 6,0 millions), soit 5,3% de la population (fourchette: 3,3 à 9,3%), auront été infectées. L'immunité de la population semble insuffisante pour éviter une deuxième vague si toutes les mesures de contrôle sont relâchées à la fin du confinement.