Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to COVID-19. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
299 Research products, page 1 of 30

  • COVID-19
  • Research software
  • Other research products
  • FR
  • French
  • Hal-Diderot
  • Mémoires en Sciences de l'Information et de la Communication
  • Hyper Article en Ligne - Sciences de l'Homme et de la Société

10
arrow_drop_down
Relevance
arrow_drop_down
  • Other research product . Other ORP type . 2020
    French
    Authors: 
    Macé, Eric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    « Nous sommes en guerre » : à la lumière de ce que nous savons des interdépendances qui caractérisent notre époque, l’expression présidentielle face à l’épidémie de Covid-19 est apparue comme un contre-sens historique, témoin de la difficulté qu’ont les acteurs de l’ancien monde à comprendre, qu’à l’inverse, « nous sommes en care », c’est-à-dire obligés de « prendre soin » des humains et des non-humains à tous les niveaux d’échelle.

  • French
    Authors: 
    Godé, Cécile; Keh, Pauline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Etude de cas; Ce cas étudie la situation d’un Prestataire de Service de Logistique Urbaine, CityHub, confronté aux conséquences économiques et organisationnelles de la crise du Covid-19. Bien que l’entreprise adapte rapidement et efficacement ses pratiques de travail et ses processus opérationnels, son activité est en net recul à la fin de la période de confinement. La directrice générale, Madame Emblas, demande à son directeur de l’innovation, Monsieur Grond, de gérer un projet consacré au développement de solutions qui permettraient à CityHub d’être proactif - et non plus simplement réactif – face aux imprévus. Familier des méthodes agiles, Monsieur Grond décide de faire travailler une petite équipe en mode scrum, hors développement logiciel. Le cas met en scène l’équipe projet, qui va devoir appliquer les principes agiles et la méthode scrum afin d’affiner et de prioriser le backlog produit, de planifier et d’exécuter les sprints, et d’ajuster le planning prévisionnel en fonction des revues de sprint.

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    French
    Authors: 
    Deias, Damien;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    [Article de presse] The Conversation France; Analyse des petites phrases politiques en France pendant la pandémie du covid-19.

  • French
    Authors: 
    Camus, Daniel; Cazorla, Céline; Chidiac, Christian; Debost, Emmanuel; Gehanno, Jean-François; Hoen, Bruno; Matheron, Sophie; Nicand, Elisabeth; Partouche, Henri; Pozzetto, Bruno; +17 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Haut Conseil de Santé Publique (HCSP/France); International audience; "Avis relatif au protocole sanitaire renforcé proposé pour les restaurants dans le contexte de la pandémie de Covid-19 (HCSP, Avis et Rapports)"Daniel CAMUS, Céline CAZORLA, Christian CHIDIAC, Emmanuel DEBOST, Jean-François GEHANNO, Bruno HOEN, Sophie MATHERON, Elisabeth NICAND, Henri PARTOUCHE, Bruno POZZETTO, Nicole VERNAZZA, Serge AHO-GLELE, Didier LEPELLETIER, Christian RABAUD, Jean-Marc BRIGNON, Philippe HARTEMANN, Yves LEVI, Francelyne MARANO, Jean-Louis ROUBATY, Michel SETBON, Fabien SQUINAZI, Daniel LEVY-BRUHL, Nicolas ETERRADOSSI, Gilles SALVAT, Bruno LINA, Sylvie VAN DER WERF, Éric GAFFET, Catherine LEPORT, Ann PARIENTE-KHAYAT, Soizic URBAN-BOUDJELABVersion du 04 octobre 2020Mise en ligne le 14 Octobre 2020 (19 pages)https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/AvisRapportsDomaine?clefr=922Covid-19 : Avis sur le protocole sanitaire renforcé proposé pour les restaurantsUn protocole sanitaire renforcé est proposé pour les restaurants afin d’éviter une fermeture généralisée de ces derniers dans les zones d’alerte maximale en lien avec la pandémie de Covid-19.Ce protocole est décliné selon 3 volets : a) le respect des mesures de distanciation sociale (distance physique, gestes barrières, hygiène et mains et port de masque); b) l’organisation de l’établissement ; c) les mesures de prévention.Après une analyse du risque de formes graves et de décès, l’identification et l’analyse des risques de transmission du SARS-CoV-2 dans les restaurants, chaque mesure du protocole renforcé national proposé par les restaurateurs est commentée par le HCSP. De plus, le HCSP préconise des mesures complémentaires à ce protocole national compte tenu des données épidémiologiques nationales, et des données de la littérature sur les contaminations en lien avec la fréquentation des restaurants. Le HCSP rappelle ses recommandations déjà proposées en mai 2020 relatives à la restauration collective dont la plupart sont toujours d’actualité. Le HCSP précise que ces recommandations peuvent s’appliquer à d’autres établissements recevant du public (ex. bars, lieux festifs, lieux familiaux, etc.), responsables de clusters.Ces recommandations sont déclinées en :-une politique générale à la charge des restaurateurs (ex. nommer un référent Covid-19, définir les modalités d’accueil, responsabiliser les clients sur le comportement à l’extérieur et l’intérieur du restaurant, tenir un cahier de rappel, affichage de la capacité maximale d’accueil, etc.) ;-des mesures à la charge des clients (ex. pas de regroupement, port du masque, laisser éventuellement ses coordonnées, etc.) ;-des mesures de distanciation sociale (ex. distance physique d’au moins 1 mètre entre les chaises de tables différentes, hygiène des mains, port de masque systématique et prolongé à table, etc.;-la gestion du flux / densité de personnes (ex. limitation des déplacements, pas plus de 6 personnes par table, etc.) ;-la gestion de l’environnement (ex. respect des règles de ventilation, nettoyage/désinfection, etc.).Lire aussi :Covid-19 : mesures barrières et de distanciation physique dans la restauration commerciale et les débits de boissons (hors restauration collective) du 19 mai 2020Contrôle d'accès par prise de température dans le cadre de l’épidémie à Covid-19 du 28 avril 2020Coronavirus SARS-CoV-2 prise en charge des personnes à risque de formes graves du 31 mars 2020Ministère des solidarités et de la santé : information aux professionnels de santé

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    French
    Authors: 
    Simonin, Yannick;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le variant britannique du coronavirus représente aujourd'hui près de 65% des cas détectés dans notre pays, selon les données publiées lundi soir par Santé publique France. En revanche, l'évolution des variants brésilien et sud-africain est lente et plutôt rassurante, selon les spécialistes de cette épidémie.

  • French
    Authors: 
    Schneider, Frédéric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Mobilisées dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui, selon l’ONU, « menace l’humanité entière », Marine nationale et U.S. Navy s’efforcent de maintenir leur capacité opérationnelle malgré la contamination des équipages de vaisseaux, désemparés à coups de projections virales.

  • French
    Authors: 
    Safi, Mirna; Coulangeon, Philippe; Godechot, Olivier; Ferragina, Emanuele; Helmeid, Emily; Pauly, Stefan; Recchi, Ettore; Sauger, Nicolas; Schradie, Jen;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Policy Brief n° 3; Jusqu’à quel point le Covid-19 perturbe-t-il notre vie de tous les jours ? Comment la population française vit-elle le confinement ? Dans quelles mesures les inégalités sociales sont-elles exacerbées et la cohésion sociale menacée ? Le projet CoCo apporte des éléments de réponse à ces questions d’actualité en comparant les conditions de vie en France avant et après le blocage. Il s’agit du troisième rapport préliminaire de la série. Nous analysons ici la façon dont la société française a fait face aux 6 premières semaines de confinement, notamment en ce qui concerne les changements de conditions de travail et de vie sociale.Les français actifs se sont répartis en 3 tiers : un tiers des travailleurs a continué à se rendre sur son lieu de travail, un autre tiers a télétravaillé tandis que les autres ont cessé de travailler. Les femmes avec un enfant en bas âge ont plus fréquemment arrêté de travailler. Les télétravailleurs font partie du segment moyen-supérieur de la distribution des revenus. A l’inverse le travail à l’extérieur du domicile concerne les plus modestes. Les conditions de travail des travailleurs à distance sont meilleures que pour les autres. Les télétravailleurs souhaitent poursuivre cette expérience. La division du travail domestique est plus égalitaire dans les ménages où la femme travaille au domicile. Les hommes prennent peu part aux activités d’éducation. La forte croissance de l’usage des réseaux sociaux et des relations de voisinage a compensé la baisse de la sociabilité. La contagiosité du virus a d’abord été liée à la géographie, elle est désormais dépendante des conditions d’emploi. Les personnes qui ont dû se rendre sur leur lieu de travail ont été plus touchées. Les niveaux de bien-être perçu ont baissé au début du confinement, mais ils ont retrouvé et même dépassé les niveaux d’avant la crise.

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    Open Access French
    Authors: 
    Brives, Charlotte;
    Publisher: Terrestres
    Country: France

    Article en ligne; Devant l’injonction à « vivre avec le virus », on peut s’interroger sur les modalités de cette cohabitation nouvelle. L’anthropologue Charlotte Brives propose ici la boussole de la pluribiose, d’un vivant affecté par ses relations et ses rencontres, afin d’inventer des politiques alternatives pour « devenir avec » plutôt que de s’obstiner à « vivre malgré ».

  • French
    Authors: 
    Lemaire, Elina;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    A la suite de la contamination de nombreux députés et agents de l’Assemblée nationale par le virus covid-19, la Conférence des présidents de l’institution a décidé de faire fonctionner l’Assemblée en « comité restreint ». Ce format, imposé par la crise sanitaire, est inédit. Il n’est pas prévu par les textes. Permet-il, comme le souhaitait la Conférence des présidents, d’assurer la continuité institutionnelle ?

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    French
    Authors: 
    ERNE-HEINTZ, Valentine;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le Covid-19 réaffirme la difficulté à faire des choix en situation d’incertitude. Les situations d’ignorance mettent à l’épreuve les principes d’analyse du risque car l’urgence sanitaire nécessite de pouvoir prévoir pour agir ; mais pour pouvoir prévoir, encore faut-il savoir et être en capacité d’imaginer des hypothèses, même les plus improbables. Des querelles d’experts apparaissent et chaque étude scientifique s’envisage comme une source d’informations en compétition. Cette contribution souligne le lien entre science et décision : l’expertise est au service du politique à travers les recommandations qu’elle propose. Mais on mesure le décalage dans les horizons : court pour le politique et long pour la science. Aussi, la gestion de la crise passe par une série de compteurs, de statistiques avec une cartographie du risque. Prévenir signifie alors détecter, tester, tracer, surveiller et punir. Cette approche transforme un risque collectif (problème de santé publique) en un choix individuel (respect des règles). En définitive, la manière de poser le problème de santé publique révèle deux stratégies différentes pour gérer la pandémie : soit on ne change rien et on apprend à vivre avec (stratégie de l’immunité collective), soit on le pourchasse (le pays entre en guerre sanitaire).

Advanced search in Research products
Research products
arrow_drop_down
Searching FieldsTerms
Any field
arrow_drop_down
includes
arrow_drop_down
Include:
The following results are related to COVID-19. Are you interested to view more results? Visit OpenAIRE - Explore.
299 Research products, page 1 of 30
  • Other research product . Other ORP type . 2020
    French
    Authors: 
    Macé, Eric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    « Nous sommes en guerre » : à la lumière de ce que nous savons des interdépendances qui caractérisent notre époque, l’expression présidentielle face à l’épidémie de Covid-19 est apparue comme un contre-sens historique, témoin de la difficulté qu’ont les acteurs de l’ancien monde à comprendre, qu’à l’inverse, « nous sommes en care », c’est-à-dire obligés de « prendre soin » des humains et des non-humains à tous les niveaux d’échelle.

  • French
    Authors: 
    Godé, Cécile; Keh, Pauline;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Etude de cas; Ce cas étudie la situation d’un Prestataire de Service de Logistique Urbaine, CityHub, confronté aux conséquences économiques et organisationnelles de la crise du Covid-19. Bien que l’entreprise adapte rapidement et efficacement ses pratiques de travail et ses processus opérationnels, son activité est en net recul à la fin de la période de confinement. La directrice générale, Madame Emblas, demande à son directeur de l’innovation, Monsieur Grond, de gérer un projet consacré au développement de solutions qui permettraient à CityHub d’être proactif - et non plus simplement réactif – face aux imprévus. Familier des méthodes agiles, Monsieur Grond décide de faire travailler une petite équipe en mode scrum, hors développement logiciel. Le cas met en scène l’équipe projet, qui va devoir appliquer les principes agiles et la méthode scrum afin d’affiner et de prioriser le backlog produit, de planifier et d’exécuter les sprints, et d’ajuster le planning prévisionnel en fonction des revues de sprint.

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    French
    Authors: 
    Deias, Damien;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    [Article de presse] The Conversation France; Analyse des petites phrases politiques en France pendant la pandémie du covid-19.

  • French
    Authors: 
    Camus, Daniel; Cazorla, Céline; Chidiac, Christian; Debost, Emmanuel; Gehanno, Jean-François; Hoen, Bruno; Matheron, Sophie; Nicand, Elisabeth; Partouche, Henri; Pozzetto, Bruno; +17 more
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Haut Conseil de Santé Publique (HCSP/France); International audience; "Avis relatif au protocole sanitaire renforcé proposé pour les restaurants dans le contexte de la pandémie de Covid-19 (HCSP, Avis et Rapports)"Daniel CAMUS, Céline CAZORLA, Christian CHIDIAC, Emmanuel DEBOST, Jean-François GEHANNO, Bruno HOEN, Sophie MATHERON, Elisabeth NICAND, Henri PARTOUCHE, Bruno POZZETTO, Nicole VERNAZZA, Serge AHO-GLELE, Didier LEPELLETIER, Christian RABAUD, Jean-Marc BRIGNON, Philippe HARTEMANN, Yves LEVI, Francelyne MARANO, Jean-Louis ROUBATY, Michel SETBON, Fabien SQUINAZI, Daniel LEVY-BRUHL, Nicolas ETERRADOSSI, Gilles SALVAT, Bruno LINA, Sylvie VAN DER WERF, Éric GAFFET, Catherine LEPORT, Ann PARIENTE-KHAYAT, Soizic URBAN-BOUDJELABVersion du 04 octobre 2020Mise en ligne le 14 Octobre 2020 (19 pages)https://www.hcsp.fr/Explore.cgi/AvisRapportsDomaine?clefr=922Covid-19 : Avis sur le protocole sanitaire renforcé proposé pour les restaurantsUn protocole sanitaire renforcé est proposé pour les restaurants afin d’éviter une fermeture généralisée de ces derniers dans les zones d’alerte maximale en lien avec la pandémie de Covid-19.Ce protocole est décliné selon 3 volets : a) le respect des mesures de distanciation sociale (distance physique, gestes barrières, hygiène et mains et port de masque); b) l’organisation de l’établissement ; c) les mesures de prévention.Après une analyse du risque de formes graves et de décès, l’identification et l’analyse des risques de transmission du SARS-CoV-2 dans les restaurants, chaque mesure du protocole renforcé national proposé par les restaurateurs est commentée par le HCSP. De plus, le HCSP préconise des mesures complémentaires à ce protocole national compte tenu des données épidémiologiques nationales, et des données de la littérature sur les contaminations en lien avec la fréquentation des restaurants. Le HCSP rappelle ses recommandations déjà proposées en mai 2020 relatives à la restauration collective dont la plupart sont toujours d’actualité. Le HCSP précise que ces recommandations peuvent s’appliquer à d’autres établissements recevant du public (ex. bars, lieux festifs, lieux familiaux, etc.), responsables de clusters.Ces recommandations sont déclinées en :-une politique générale à la charge des restaurateurs (ex. nommer un référent Covid-19, définir les modalités d’accueil, responsabiliser les clients sur le comportement à l’extérieur et l’intérieur du restaurant, tenir un cahier de rappel, affichage de la capacité maximale d’accueil, etc.) ;-des mesures à la charge des clients (ex. pas de regroupement, port du masque, laisser éventuellement ses coordonnées, etc.) ;-des mesures de distanciation sociale (ex. distance physique d’au moins 1 mètre entre les chaises de tables différentes, hygiène des mains, port de masque systématique et prolongé à table, etc.;-la gestion du flux / densité de personnes (ex. limitation des déplacements, pas plus de 6 personnes par table, etc.) ;-la gestion de l’environnement (ex. respect des règles de ventilation, nettoyage/désinfection, etc.).Lire aussi :Covid-19 : mesures barrières et de distanciation physique dans la restauration commerciale et les débits de boissons (hors restauration collective) du 19 mai 2020Contrôle d'accès par prise de température dans le cadre de l’épidémie à Covid-19 du 28 avril 2020Coronavirus SARS-CoV-2 prise en charge des personnes à risque de formes graves du 31 mars 2020Ministère des solidarités et de la santé : information aux professionnels de santé

  • Other research product . Other ORP type . 2021
    French
    Authors: 
    Simonin, Yannick;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le variant britannique du coronavirus représente aujourd'hui près de 65% des cas détectés dans notre pays, selon les données publiées lundi soir par Santé publique France. En revanche, l'évolution des variants brésilien et sud-africain est lente et plutôt rassurante, selon les spécialistes de cette épidémie.

  • French
    Authors: 
    Schneider, Frédéric;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Mobilisées dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 qui, selon l’ONU, « menace l’humanité entière », Marine nationale et U.S. Navy s’efforcent de maintenir leur capacité opérationnelle malgré la contamination des équipages de vaisseaux, désemparés à coups de projections virales.

  • French
    Authors: 
    Safi, Mirna; Coulangeon, Philippe; Godechot, Olivier; Ferragina, Emanuele; Helmeid, Emily; Pauly, Stefan; Recchi, Ettore; Sauger, Nicolas; Schradie, Jen;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Policy Brief n° 3; Jusqu’à quel point le Covid-19 perturbe-t-il notre vie de tous les jours ? Comment la population française vit-elle le confinement ? Dans quelles mesures les inégalités sociales sont-elles exacerbées et la cohésion sociale menacée ? Le projet CoCo apporte des éléments de réponse à ces questions d’actualité en comparant les conditions de vie en France avant et après le blocage. Il s’agit du troisième rapport préliminaire de la série. Nous analysons ici la façon dont la société française a fait face aux 6 premières semaines de confinement, notamment en ce qui concerne les changements de conditions de travail et de vie sociale.Les français actifs se sont répartis en 3 tiers : un tiers des travailleurs a continué à se rendre sur son lieu de travail, un autre tiers a télétravaillé tandis que les autres ont cessé de travailler. Les femmes avec un enfant en bas âge ont plus fréquemment arrêté de travailler. Les télétravailleurs font partie du segment moyen-supérieur de la distribution des revenus. A l’inverse le travail à l’extérieur du domicile concerne les plus modestes. Les conditions de travail des travailleurs à distance sont meilleures que pour les autres. Les télétravailleurs souhaitent poursuivre cette expérience. La division du travail domestique est plus égalitaire dans les ménages où la femme travaille au domicile. Les hommes prennent peu part aux activités d’éducation. La forte croissance de l’usage des réseaux sociaux et des relations de voisinage a compensé la baisse de la sociabilité. La contagiosité du virus a d’abord été liée à la géographie, elle est désormais dépendante des conditions d’emploi. Les personnes qui ont dû se rendre sur leur lieu de travail ont été plus touchées. Les niveaux de bien-être perçu ont baissé au début du confinement, mais ils ont retrouvé et même dépassé les niveaux d’avant la crise.

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    Open Access French
    Authors: 
    Brives, Charlotte;
    Publisher: Terrestres
    Country: France

    Article en ligne; Devant l’injonction à « vivre avec le virus », on peut s’interroger sur les modalités de cette cohabitation nouvelle. L’anthropologue Charlotte Brives propose ici la boussole de la pluribiose, d’un vivant affecté par ses relations et ses rencontres, afin d’inventer des politiques alternatives pour « devenir avec » plutôt que de s’obstiner à « vivre malgré ».

  • French
    Authors: 
    Lemaire, Elina;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    A la suite de la contamination de nombreux députés et agents de l’Assemblée nationale par le virus covid-19, la Conférence des présidents de l’institution a décidé de faire fonctionner l’Assemblée en « comité restreint ». Ce format, imposé par la crise sanitaire, est inédit. Il n’est pas prévu par les textes. Permet-il, comme le souhaitait la Conférence des présidents, d’assurer la continuité institutionnelle ?

  • Other research product . Other ORP type . 2020
    French
    Authors: 
    ERNE-HEINTZ, Valentine;
    Publisher: HAL CCSD
    Country: France

    Le Covid-19 réaffirme la difficulté à faire des choix en situation d’incertitude. Les situations d’ignorance mettent à l’épreuve les principes d’analyse du risque car l’urgence sanitaire nécessite de pouvoir prévoir pour agir ; mais pour pouvoir prévoir, encore faut-il savoir et être en capacité d’imaginer des hypothèses, même les plus improbables. Des querelles d’experts apparaissent et chaque étude scientifique s’envisage comme une source d’informations en compétition. Cette contribution souligne le lien entre science et décision : l’expertise est au service du politique à travers les recommandations qu’elle propose. Mais on mesure le décalage dans les horizons : court pour le politique et long pour la science. Aussi, la gestion de la crise passe par une série de compteurs, de statistiques avec une cartographie du risque. Prévenir signifie alors détecter, tester, tracer, surveiller et punir. Cette approche transforme un risque collectif (problème de santé publique) en un choix individuel (respect des règles). En définitive, la manière de poser le problème de santé publique révèle deux stratégies différentes pour gérer la pandémie : soit on ne change rien et on apprend à vivre avec (stratégie de l’immunité collective), soit on le pourchasse (le pays entre en guerre sanitaire).